Les chevaliers de l’empereur Barbarossa |

Les chevaliers de l’empereur Barbarossa

La région d’Altenburg a été habitée originalement par des slaves. – 70% des noms des villes et villages ont une origine slave.

La région d’Altenburg a été habitée originalement par des slaves. – 70% des noms des villes et villages ont une origine slave.

Depuis le 6ième siècle la zone d’habitation slave s’étendait jusqu’à l’Elbe et la Saale. Dans ce temps-là il y avait aussi des peuples slaves dans la région d’Altenburg. Les paysans germaniques étaient assimilés par les slaves. L’actuelle région d’Altenburg était alors habitée par les slaves déjà depuis le moyen âge. Les tribus sorbes pratiquaient l’agriculture et l’élevage. Des noms comme Nischwitz, Nitzschka et Zschernitz font révérence à l’origine slave.

Au milieu du 12ième siècle l’influence des Staufer souabes agrandit dans cette région. L’empereur Friedrich I Barbarossa assura sa puissance en élevant ses serviteurs pas libres aux chevaliers et en leur donnant des tâches. Ils devaient conduire la colonisation, éliminer des influences slaves, assurer le droit allemand, obtenir les taxes et protéger le pays contre l’ennemi. Le long de la rivière Pleiße se constituait comme-ça un net de petits châteaux forts au 12ième et 13ième siècle. Il suivit un défrichement énorme, la construction de villages et la construction de châteaux forts. Le château fort de Posterstein part de ce temps-là.

La première mention du château de Posterstein

Vue aérienne de Posterstein au début des années 1990  (musée du château de Posterstein)

Vue aérienne de Posterstein au début des années 1990 (musée du château de Posterstein)

Un des chevaliers de Barbarossa s’appelait Gerhardus de Nubodicz. Son nom est à trouver dans une série de noms de témoins d’un acte à Altenburg en 1142. Dans un document de 1172 un Gerhardus est de nouveau mentionné avec l’endroit de Nöbdenitz (un village voisin de Posterstein). En 1191 le nom Gerhard von Nöbdenitz paraît dans un acte de Naumburg, cette fois avec le nom de sa mère « Mechthilde de Steinne ». C’est la première mention de Posterstein dans un acte. La ferme du même nom à Nöbdenitz – une installation plate entourée d’eau – avait appartenu à la possession de Posterstein jusqu’à 1575. L’éperon rocheux sur la rivière Sprotte seulement deux kilomètre éloigné s’était prouvé que plus favorable pour une fortesesse.

Pour lire plus:

L’Histoire du château
The Slawic settlement in the County of Altenburg (Blogpost in English by Museum Burg Posterstein)