Détruit de fond

Dans la région d’Altenburg il y avait une fois plus de 60 domaines seigneuriaux. Beaucoup d’eux devenaient des victimes de la réforme agraire en 1945. D’autres qui existent encore sont vides ou sont en ruine. Nous montrons leur histoire et leur destin.

Notre carte interactive donne une première vue des domaines encore existants et déjà disparus. En cliquant sur des marquages individuels vous recevrez des informations. Les points verts désignent des domaines seigneuriaux qui sont décrits dans le premier tome de nos deux livres sur les domaines. Les points rouges montrent les domaines qui sont présentés dans le tome II.


Rittergüter im Altenburger Land auf einer größeren Karte anzeigen

Pendant qu’une part des domaines seigneuriaux et des châteaux se trouve encore aujourd’hui en propriété privée (p.ex. le domaine de Vollmershain), d’autres ont trouvé une autre utilisation comme édifice d’administration (p.ex. à Nöbdenitz), comme musée (p.ex. à Ponitz) ou comme auberge de jeunesse (à Windischleuba). D’autres édifices autrefois somptueux sont vides aujourd’hui (p.ex. le château de Tannenfeld, de Langenleuba- Niederhain) pendant que d’autres étaient démolis (p.ex. Meuselwitz, en 2009 le château de Löbichau qui était remplacé par un nouvel édifice).

Le domaine seigneurial de  Posterstein vers 1900 (musée du château de Posterstein)

Le domaine seigneurial de Posterstein vers 1900 (musée du château de Posterstein)

En 2007 et 2009 le musée a édité des livres « Rittergüter im Altenburger Land » (Domaines seigneuriaux de la région d’Altenburg). Pour la première fois depuis la fin du 19ième siècle, ils donnent une vue de l’histoire et de la situation actuelle des domaines. Ils apportent une contribution particulière à la recherche historique de la région d’Altenburg. Gustav Wolf, le président de l’association Geschichts- und Altertumsforschende Gesellschaft des Osterlandes, en a travaillé avec acribie dans les archives d’Etat de Thuringe à Altenburg pendant des années.

Das Rittergut Windischleuba ist heute Jugendherberge (Foto: Museum Burg Posterstein)

Le domaine de Windischleuba est aujourd’hui une auberge de jeunesse (Photo: musée du château de Posterstein)

Gustav Wolf écrit dans le deuxième tome des livres sur les domaines de la valeur historique et architecturale d’eux : » Les maisons seigneuriales avaient originellement une fonction de protection comme château d’eau. Plus tard elles étaient transformées en maisons familiales représentatives ou en châteaux. Elles représentent des monuments importants de construction et d’art de leur temps. Elles n’ont pas seulement influencé le paysage comme le château d’eau médiévale de Breitenhain, comme le château fort de Posterstein, comme les châteaux au style de renaissance de Ponitz, Oberzetzscha et Oberlödla, comme les châteaux baroques de Dobitschen, Romschütz et Langenleuba, comme le château néoclassique de Löbichau mais aussi par les formes d’architecture plus modernes de Kertschütz, Weißbach et Zweitschen. Ces édifices sont entrés dans l’histoire d’art et d’architecture. »